Fabien Knecht est un artiste d'action allemand. Né en 1980 à Magdeburg, il vit et travaille à Berlin. À travers son art, il poursuit un itinéraire résolu et sans compromis, qui s'attache à déconcerter, à mettre en relief l'incongru dans le flux monotone du quotidien et à éroder les schémas de pensée de notre société. Il s'exprime par des actions minutées et temporaires qu'il met en oeuvre à des endroits spécifiques, parfois connotés historiquement, en milieu urbain ou dans les zones périphériques.

Les frontières entre White Cube et espace de vie éclatent, le musée n'est plus un mausolée, il prend des allures de générateur. Knecht se représente l'art comme un outil à même de briser le pouvoir et l'autorité, capable de sortir des itinéraires conventionnels. Son art se veut un obstacle, il aiguise nos sens, associe l'affirmation péremptoire du point d'exclamation au point d'interrogation socratique, qui appelle des réponses sur tout. L'art est son échappatoire, un commentaire provocateur contre le néant, l'inanité et la décadence.

Il tire le titre de ses actions de la substantivation des verbes qui les décrivent (-UNG en allemand). Il s'agit moins d'une utopie futuriste, que d'une restructura-TION  libératrice dans l'instant ; la forme d'activisme artistique de Knecht ne vise pas à améliorer les choses (Groys) mais à désagréger les barrières entre le monde vivant et la sphère artistique, à inciter à la réflexion sur ce que nous sommes et sur ce que pourrait être la normalité.


Ursula Ströbele