Il était une fois dans l'ouest

29.06.2019 - 09.11.2019


La première exposition du Frac à la MÉCA, en invitant une pléiade d'artistes et de commissaires, se veut originale et ancrée en Nouvelle-Aquitaine : un manifeste en quelque sorte. Si son titre rappelle un western bien connu, son propos est de raconter une histoire qui se conjugue au présent, temps des quêtes et des expériences, celles d?une scène artistique foisonnante, située dans l'Ouest de la France.

Un casting pas comme les autres
« Il est une fois dans l'Ouest » rassemble plus d'une centaine d'artistes, de Martial Raysse à Charles Fréger, en passant par Pascal Convert, Brice Dellsperger ou Géraldine Kosiak, jusqu'à des « découvertes » comme Alice Raymond ou Deborah Bowmann ; des commissaires (Irwin Marchal, Thierry Saumier), et ceux qui trouvent là l?occasion de présenter des oeuvres produites dans des lieux de résidence (Julie Laymond au Pays basque, l?équipe du CIAP île de Vassivière) ou un centre d'art (Sophie Brossais à Thouars) ; d'autres personnalités encore nous dévoilent des pépites issues de collections ancrées dans la région, une artothèque (celle de Pessac), une fondation privée à Saint-Émilion, un musée des beaux-arts (celui de Libourne), ou d'art contemporain comme le CAPC?

Sur les routes
C?est aussi l?occasion pour le Frac de lever le voile sur des projets inédits qui ont en commun une marque de fabrique : concevoir à plusieurs. À l?instar du Pôle innovation & création encourageant des dynamiques collaboratives entre artistes et entreprises néo-aquitaines (une première dans l?histoire des Frac) illustrées par l'oeuvre La Grande Traversée associant l?artiste Alice Raymond avec l?entreprise T2i qui réalise ici une prouesse technique.

Les deux dispositifs nomades de circulation des oeuvres de la collection : La Clé Duchamp pensé avec le Musée imaginé dévoilant les continuités et les ruptures entre histoire de l?art et art contemporain, et Le Mécano de la Régionale, équipement muséographique modulable qui s?adapte aux lieux et aux envies des partenaires régionaux, conçu avec Buy-Sellf, seront aussi dévoilés ici, avant de partir à l?aventure. Ils incarnent le rôle du Frac en tant que véhicule tout-terrain de l?art contemporain cherchant à aller partout et au devant de tous avec sa collection.

Au-delà des frontières
Cette histoire décrit une scène artistique connectée au reste du monde qui porte un regard au-delà des Pyrénées, en passant par le Pays basque pour aller vers le Sud, l?Espagne, jusqu?en Afrique (avec William Kentridge, Kendell Geers, Zanele Muholi?). Quant à Anne Dressen, commissaire et récente membre du comité technique d?achat du Frac, elle interroge une notion très actuelle et éminemment mondialisée, celle du « trans », en s?appuyant sur une sélection d??uvres dont elle a favorisé l?acquisition.
« Il est une fois dans l?Ouest » raconte une histoire composite, volontairement fragmentaire, aux expressions variées, qui ne se résume pas à un sujet, mais préfère laisser s?exprimer les singularités. Elle met en lumière une mécanique en train de se faire, à l??uvre en Nouvelle-Aquitaine, qui fait état d?expériences, de production et de propulsion, tournée vers les autres et vers d?autres horizons.

Share to Facebook Share to Tumblr Share to Twitter