Bricks & Clicks #2
Vue de l'exposition
Bricks & Clicks #2
Vue de l'exposition
Bricks & Clicks #2
Vue de l'exposition
Bricks & Clicks #2
Vue de l'exposition

Bricks & Clicks #2

12.05.2016 - 28.05.2016

Front space

Télécharger le communiqué de presse de l'exposition


Commissaire : Lechassis (Romain Semeteys)

 

“Safer and Stronger communities in your area”
Neighbourhood Watch UK, 2016

Aux aguets, les chiens ne sont pas loin, ils attendent juste le moment opportun. L’imaginaire agressif de la célèbre pancarte « Beware of Dog » est réinterprété par Christophe Herreros avec son néon aux couleurs douces et réconfortantes. Before Dogs est cet instant pré-dramatique de surveillance, où l’anticipation et la fantasme prennent le dessus sur la réalité. Le hors champs, si cher au travail filmique de l’artiste, prend ici toute sa force.

À travers les lamelles de la sculpture pour fenêtre ou sculpture pour observer discrètement la piscine de ses voisins de Florian Viel, l’observation est ambigüe. Selon l’angle de vue adopté, l’épieur est épié et inversement. Dans un jeu pervers, la discrétion est de mise, pour jalouser le monde extérieur ou pour projeter ses angoisses, ses pulsions. Le store vénitien devient un intermédiaire, un moyen de s’épanouir, voir de se réaliser. Sa vision nous offre un sentiment de toute puissance.

Dans les zones de « participation citoyenne », ces quartiers où la promesse d’un cadre de vie sain et sécuritaire devient un aboutissement familial rêvé, l’habitat standardisé et lisse devient un argument idéalisé par certains promoteurs immobiliers. Les maquettes architecturales de Béranger Laymond, reprennent cette utopie des lotissements « middle-class », mais en y regardant de plus près, les plans des maisons sont pourtant tirés... de vieux films d’horreurs.

Face à la fragilité des matelas gonflables peints et  triturés par Antwan Horfée, un sentiment de doute s’installe. Utilisés dans des contextes récréatifs et oisifs, ces matelas font plutôt référence à des notions de communauté, de partage, d’entraide. Ici le comportement de l’artiste, à travers ses jeux de textures et ses gesticulations viscérales, opère un travail entre techniques pulsives et imprécisions maitrisées. Comme un dégoût de tout ce système.

En écho à l’exposition, le flux de la caméra de surveillance de l’espace d’exposition est retransmis en direct et mis à disposition du public sur un site web dédié, 24h/24 et 7j/7

http://bricksandclicks.lechassis.fr/surveillance/

 

Share to Facebook Share to Tumblr Share to Twitter

Quotidien de l'art

Christophe Herreros : Minimal spectaculaire

13.05.2016
Télécharger le pdf