SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
SEKTION
Vue de l'exposition
ISOLATION (Eismeer), 2017
Fabian KNECHT
ISOLATION (Eismeer), 2017
Tirage jet d'encre pigmentaire sur papier Hahnemühle contrecollé sur Dibon
Image : 180 x 225 cm
Pièce unique
ZERSETZUNG  , 2016
Fabian KNECHT
ZERSETZUNG , 2016
Tirage jet d'encre pigmentaire sur papier Hahnemühle contrecollé sur Dibon et brin d'herbe unique monté sur carton sous passe, cadres en chêne
Image : 50 x 65 cm, 50 x 38 cm
Edition de 4 ex
RESTAURATION #3, 2017
Fabian KNECHT
RESTAURATION #3, 2017
Acrylique sur bois
155 x 125 cm
Pièce unique
RESTAURATION #1, 2017
Fabian KNECHT
RESTAURATION #1, 2017
Acrylique sur bois
102 x 80 cm
Pièce unique

SEKTION

01.12.2017 - 13.01.2018

Main space

Télécharger le communiqué de presse de l'exposition


Fabian Knecht construit des gestes. Entre l’activité tendue vers la finalité à atteindre et l’irruption spontanée venant trouer la trame du temps, le paradoxe saute aux yeux. Les temporalités, les catégories logiques s’entrechoquent rien qu’à l’énoncer : construire des gestes est un oxymore. Tout au plus pourrait-on affûter ses facultés, exercer certaines compétences en vue de préparer le terrain d’inscription d’une série de gestes potentiels à venir. Pour comprendre le mode opératoire de l’artiste, il n’en faut pas moins passer par là ; embrasser l’oxymore et se défaire comme d’un vêtement superflu de ses paisibles prétentions à ordonner le langage. Chez Fabian Knecht, la mise est tout entière placée sur l’occurrence unique, co-extensible à l’espace-temps particulier qui l’accueille. Le titre protocolaire qu’il se plaît habituellement à donner à ses oeuvres l’annonce déjà en toutes lettres : chacune porte ainsi le nom d’une action, le suffixe allemand « -ung » indiquant qu’il s’agit du processus et non de la chose en soi. Les actions effectuées par l’artiste sont souvent simples (un geste, donc), aussi expansive que puisse être leur manifestation. Tout en n’illustrant ou ne déclamant rien, elles n’en viennent pas moins reprogrammer le réel.

 

Extrait du communiqué de presse rédigé par Ingrid Luquet-Gad