Fair is foul and foul is fair
Vue de l'exposition
Le portrait corrompu, 2013
Hélène DELPRAT
Le portrait corrompu, 2013
Pigment or, pigment et liant acrylique sur papier
250 x 210 cm
Pièce unique
Rebecca Fanuele
L'homme-singe en fausse fourrure a disparu, 2014
Hélène DELPRAT
L'homme-singe en fausse fourrure a disparu, 2014
Pigment or, pigment argent, pigments + liant acrylique sur papier marouflé sur toile
220 x 250 cm
Pièce unique
Rebecca Fanuele
Inca Song, 2013
Hélène DELPRAT
Inca Song, 2013
Pigment et liant acrylique sur papier marouflé sur toile
210 x 260 cm
Pièce unique

Fair is foul and foul is fair

22.05.2014 - 26.07.2014

Main space

Télécharger le communiqué de presse de l'exposition


La Galerie Christophe Gaillard est extrpêmement fière de présenter Fair is Foul and Foul is Fair, la première exposition de peintures d'Hélène Delprat depuis vingt ans. À cette occasion, après En finir avec l'extension du pire, parution du deuxième volet des cahiers-recherches d'Hélène Delprat.

1984 Après un séjour de deux ans à la Villa Medicis, première exposition d?Hélène Delprat : Jungle et Loups. Elle entre à la galerie Maeght.

1994 Dernière exposition à la Galerie Maeght. Après dix années de collaboration, Hélène Delprat décide de prendre du recul et de ne plus présenter son travail. Elle s?isole et, sans cesser de peindre, commence à réaliser des films courts : Ratafi-Ratamala, Le songe d?une nuit d?hiver, Works & Days... Elle réalise costumes et scénographies pour le théâtre et la danse, divers projets pour la radio : Autour des Enfants Terribles, et sa pièce Le Cerf Coco (interprétée par Edith Scob)...

Elle entreprend des interviews (Nicole Stéphane, Dominique Delouche, la Comtesse Marcello etc...) et en 2013 présente sur France Culture Comment j?ai inventé Edith Scob, commande du CNAP dans le cadre des Ateliers de Création Radiophonique.

Près de 20 années plus tard, après avoir répondu aux sollicitations du Musée Gustave Moreau, puis du Jeu de Paume, de la maison rouge ou encore du Centre Pompidou (festival Hors Pistes), Hélène Delprat accepte d?être représentée par une galerie. C?est la Galerie Christophe Gaillard qu?elle décide alors de choisir.

2014 Fair is Foul and Foul is Fair : Première exposition depuis vingt ans de ses peintures.

-----

Inspirée par la littérature, des Métamorphoses d?Ovide aux romans contemporains en passant par Mary Shelley, le cinéma (des films de la Hammer à Pasolini), internet ou encore la radio, Hélène Delprat développe au travers d?une pratique quotidienne (vidéo, photo, archivage, peinture) une sorte de Livre d?Heures à la fois grinçant et sensible où se mêlent fiction et documentaire.

Ses interviews vraies ou fausses, ses dessins radiophoniques et ses collections d?articles complètent cette sorte d?inventaire d?un monde fait de hasard et de programmation.
Elle ouvre en 2004 un blog : Days, faire un truc par jour.

En mai 2014, elle est invitée à Choices - Collector?s Week-end à l?ENSBA. En juin, après un solo show à LOOP Barcelone, Hélène Delprat présentera ses films au sein du festival Côté court qui lui consacre 4 programmes, participera à l?exposition «le mur» à la maison rouge présentant la collection d?Antoine de Galbert, ainsi qu?à l?exposition collective conçue par Dominique Paini à la Galerie Ouizeman. En juillet, une exposition personnelle à la Maison Bernard Anthonioz (MABA) Comment j?ai inventé Edith Scob, suite lui sera consacrée.


Le Monde

Le Monde

30.06.2014
Télécharger le pdf

Télérama sortir

Télérama sortir // Fair is foul

11.06.2014
Télécharger le pdf

L'?il Magazine

Hélène Delprat Retour à la surface

01.06.2014
Télécharger le pdf