Territoires de l'Imaginaire
Vue de l'exposition
Territoires de l'Imaginaire
Vue de l'exposition
Territoires de l'Imaginaire
Vue de l'exposition
Territoires de l'Imaginaire
Vue de l'exposition
Territoires de l'Imaginaire
Vue de l'exposition
Paysage, 2014/2015
Kassia KNAP
Paysage, 2014/2015
Technique mixte sur toile
250 x 200 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2015
Kassia KNAP
Paysage, 2015
Acrylique, colle acrylique blanche, cendre, vernis, microbilles de verre, sur toile de lin froissée
200 x 200 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2014/2015
Kassia KNAP
Paysage, 2014/2015
Technique mixte sur toile
280 x 170 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2006 - 2007
Kassia KNAP
Paysage, 2006 - 2007
Acrylique, colle acrylique blanche, cendre, vernis, microbilles de verre, sur toile de lin froissée
260 x 207 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2014/2015
Kassia KNAP
Paysage, 2014/2015
Technique mixte sur toile
200 x 200 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage , 2006 - 2007
Kassia KNAP
Paysage , 2006 - 2007
Acrylique, colle acrylique blanche, cendre, vernis, microbilles de verre, sur toile de lin froissée
280 x 160 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2014/2015
Kassia KNAP
Paysage, 2014/2015
Technique mixte sur toile
100 x 100 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2014/2015
Kassia KNAP
Paysage, 2014/2015
Technique mixte sur toile
250 x 200 x 15 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele
Paysage, 2014/2015
Kassia KNAP
Paysage, 2014/2015
Technique mixte sur toile
240 x 138 cm
Pièce unique
Signé et daté
Rebecca Fanuele

Territoires de l'Imaginaire

21.11.2015 - 19.12.2015

Main space

Télécharger le communiqué de presse de l'exposition


Que fait l'oeil lorsqu'il entre en contact avec une toile de Kassia Knap ? Peut-on d'ailleurs parler de toile, au sens d'une surface de peinture ? Car l'?il, précisément, ne peut pas se contenter de glisser ou de se laisser aller à naviguer tranquillement sur une étendue plane. Il serait plutôt obligé de faire de l'escalade, de gravir la montagne en tentant de se rattraper à la paroi rocheuse et abrupte, faite aussi bien de failles dans lesquelles se glisser que de promontoires difficiles à passer. L'oeil, en déséquilibre, se rattrape comme il le peut, et l'ascension n'est pas de tout repos.

Extrait du texte "Le voyage de l'?il", par Léa Bismuth

Lunettes Rouges

Les troublantes toiles de Kassia Knap

18.12.2015
Télécharger le pdf

pariscope

Territoire de l'imaginaire

09.12.2015
Télécharger le pdf