Sans titre , Circa 70
Sans titre , Circa 70
Face Farces
Photographie Vintage peinture
50 x 60 cm
Pièce unique
Signé
Rurik Dmitrienko
Pierre Molinier Ubermalung #14, 2008
Pierre Molinier Ubermalung #14, 2008
Pastel gras, lavis et griffure sur papier et photographie
33,3 x 23,2 cm
Pièce unique
Signé
Pierre Molinier Ubermalung #15, 2008
Pierre Molinier Ubermalung #15, 2008
Pastel gras et stylo sur papier et photographie
33,3 x 23,2 cm
Pièce unique
Signé
Sans titre, 1967
Sans titre, 1967
Crayon gras sur papier millimetré.
33 x 32,8 cm
Pièce unique
Signé
Sans titre (Face farces), 1973
Sans titre (Face farces), 1973
Encre et pastel gras sur photographie
50,5 x 61 cm
Pièce unique
Signé et daté
Zelt, 1967
Zelt, 1967
Pastel gras sur papier millimétré.
33 x 32,5 cm
Pièce unique
Signé
Hut, 1967
Hut, 1967
Pastel gras sur papier millimétré
33 x 32,5 cm
Pièce unique
Signé
Graues Salz , 1969
Graues Salz , 1969
Photo Tirage au gélatino-bromure d'argent d'époque. Signé, titré et numéroté 11/25
Image : 51,1 x 40 cm
Pièce unique
Signé et daté

Arnulf
RAINER

Arnulf Rainer est né en 1928 à Baden, près de Vienne (Autriche). Il fera des études d'architecture à l'Ecole de Villach (1947-1949), puis suit un enseignement à l'Akademie der bildenden Künste de Vienne (1950). Arnulf Rainer sera cofondateur du Hundsgruppe (« Groupe du chien »), d'inspiration révolutionnaire et surréaliste qui développe un travail existentiel proche de l'Art corporel.

Avant 1951, ses oeuvres présentent un univers fantastique, parfois morbide, influencées par les théories surréalistes. Il dessine des oeuvres non figuratives en 1951 (« Les yeux fermés »). Sa première exposition personnelle est organisée en 1951 (Galerie Kleinmayr, Klagenfurt, Autriche). Il entreprend, l'année suivante, le cycle des « Übermalungen », peintures de recouvrement monochromes ; si dans cette dernière série, l'artiste repeint pour partie ses propres toiles, il efface aussi celle des autres avec acharnement (des oeuvres de Van Gogh, Goya, Rembrandt, Vasarely...).

Au début des années 60, Arnulf Rainer commence une suite de photographies, autoportraits redessinés qui constitue un répertoire des expressions humaines. Arnulf Rainer s'initie à la gravure en 1965. A la fin de cette même décennie, l'artiste flagelle, écorche, défigure et torture sa propre image (« Faces-Farces »). Ce travail devient l'armature de son oeuvre. L'artiste commence alors la série des masques mortuaires et des cadavres peints.

A partir de 1982, Arnulf Rainer commence le cycle des séries des « Hiroshima » et des « Christs stigmatisés ». Dans les années 90 et 2000, il réalise des peintures du Cosmos et recouvre des portraits de stars du cinéma ou de la musique.

Arnulf Rainer vit et travaille à Vienne et à Enzenkirchen.